Pour revenir à la page d'accueil.

Eliane Gagnon 

Comédienne et conférencière

Éliane animera la Conférence-échange sur
«Dépendances et fuites».

«C’est ma route, du chaos à l’amour, que j’expose dans Carnets de fuite.»

Eliane Gagnon est une actrice, scénariste, conférencière, auteure et entrepreneure sociale. Elle a commencé sa carrière au petit écran dans la populaire émission Ramdam, en plus de faire partie de différents projets comme Mémoires Vives, Mensonges IV, féminin/féminin sur le web et Louis Cyr, au cinéma. En 2017, elle fonde la plateforme Soberlab.ca, une communauté de partage, qui fait la promotion d’une sobriété cool et accessible à tous. Elle encourage les gens, qui se rétablissent d’une dépendance, à demeurer sobres et à se tourner vers la créativité.

________

Eliane Gagnon a fumé son premier joint à 11 ans. Insouciante, elle s’est laissée prendre dans le cercle vicieux de la vie de party. Pendant longtemps, elle a essayé d’arrêter de boire, de consommer, convaincue chaque fois que c’était pour de bon… C’est un combat difficile, mais elle touche enfin à la liberté.

Elle nous transporte dans un voyage inspirant, à travers son parcours personnel. Elle nous partage son vécu et son expérience en matière d’abus et de «fuite». Comment l’attrait des paradis artificiels change-il nos vies? Pourquoi est-ce plus facile de geler que de gérer des émotions ? Quel est impact de la surconsommation dans notre société ? Comment la créativité peut-elle devenir un élément salvateur ? Elle nous parle de son «laboratoire de sobriété».

Karine Leclerc 

Formatrice, auteure, conférencière

Karine animera la Conférence-échange sur
« Les pertes et les deuils».

Alliée du deuil et de la fin de vie

Ayant vécue plus d’une douzaine de deuils en série, Karine Leclerc a choisi de mettre son expérience et ses études à profit, afin de répondre aux besoins, briser les silences reliés à la mort. Depuis 2008, Karine travaille auprès des gens endeuillés, en fin de vie ou de ceux qui les accompagnent. Elle désire offrir les services dont elle aurait aimé bénéficier durant sa vie. Instigatrice des Cafés Mortels en Mauricie, elle anime ces rencontres de deuils avec sa couleur unique. Son entreprise, n’est pas le fruit du hasard, elle est le sens qu’elle donne à son histoire.

________

Laisse-moi t’aider comme je t’aime

La vie est une série de deuils… Celui d’un être cher, mais aussi tous les petits deuils que nous vivons tous, un jour ou l’autre : l’enfance, l’amour, l’emploi, la mémoire, l’autonomie, etc. Comment survivre à toutes ses pertes ?

Aider quelqu’un en deuil, c’est enfiler ses habits hornés d’impuissance et demeurer dans l’ombre par souci de ne pas nuire à la lumière de l’autre, en soufflant par mégarde sur sa bougie, plutôt que de devenir un phare dans sa nuit.

  • Quels sont les réels besoins en phase de deuil?
  • Le rapport aux émotions
  • Mon principe du labyrinthe, afin d’accompagner dans l’humilité
  • Les pouvoirs de l’accompagnant
  • L’amour par-dessus tout

 

Mireille Magnée 

Experte en accompagnement émotionnel

Mireille animera la Conférence-échange sur
«Le bonheur» et la Consœurie des Anges.

Créatrice de bonheur

Thérapeute en hypnose et en relation d’aide, Mireille Magnée accompagne, outille, éclaire le chemin de ceux qui sont en recherche de mieux-être, d’éveil, d’équilibre, de compréhension de soi et des autres.

« Ma vie, ta vie, sont des richesses à explorer et non à subir, tes expériences sont tes forces. Ensemble, nous pouvons apprendre à grandir grâce à elles. Je sais ton chemin, car il a aussi été le mien. »

________

Osez le bonheur !

Quand on vit en pensant que tout est à subir, on oublie qu’on est plus que cela.

On entend souvent parler de souffrances et d’épreuves. Et si nous décidions que ce que nous vivons au quotidien, est une expérience? Pouvons-nous modifier notre perception de la vie et voir qu’elle est un infini renouvellement d’expériences qui nous apprennent à ressentir notre monde émotionnel?

L’enfant qui débute sa vie et décide qu’il est prêt à marcher :

  • Pensez-vous qu’il doute de lui-même?
  • A-t-il la pensée qu’il n’y arrivera pas ou qu’il n’en n’a pas le droit?
  • Vit-il cette expérience comme une souffrance ou comme un apprentissage?
  • Quelle est sa force?
  • Pouvons-nous encore être cet enfant-là?

Dr. John Sader 

Médecin et conférencier

John animera la Conférence-échange sur
«Le mal de vivre».

« Il y a des gens qui ont le pouvoir de changer votre vie »
(Francis Pelletier)

« Je suis d’abord un Être Humain, qui fait de la médecine de famille. Depuis le début de ma pratique, j’œuvre auprès de patients très vulnérables, aux prises avec des toxicomanies, des troubles psychiatriques et psychologiques, des troubles alimentaires, du jeu compulsif, de la dépendance affective, etc. Je me considère préviligié de travailler avec ces gens extraordinaires qui, trop souvent, n’ont pas eu la chance d’apprendre comment accéder à leurs superpouvoirs. Très jeune, la vie m’a heurté et j’ai dûendurer la souffrance pour survivre et réaliser que survivre n’était pas assez. À 21 ans, j’ai eu la grâce de recevoir, gratuitement et avec gratitude, de l’amour, de personnes qui l’avait reçu de la même façon. J’ai compris la valeur inestimable de ce don et l’importance de le transmettre. »

________

Selon l’Organisation mondiale de la santé, la dépression est en voie de devenir la condition médicale numéro UN sur la planète. La vie nous heurte tous : intimidation, maladies, divorce des parents, séparation personnelle, pertes, deuils, constituent une liste non exhaustives des blessures possibles. Lorsqu’elles nous atteignent dans l’enfance, la souffrance est si vive qu’on croit en mourir. Or, enfant, et parfois adulte, on cherchera à éviter cette horrible sensation. Notre solution? Fuir les grands malheurs, qui engendrent les grandes douleurs. Logique, jusqu’à ce qu’on découvre que, derrière le Malheur, se trouve invariablement le Bonheur!

Comment faire pour apprécier les grands Bonheurs sans constamment craindre l’apparition de l’autre? Ça prend de la volonté, du courage, de la persévérance et… de l’aide, pour entreprendre une «démarche vers le bonheur». On en discutera…

 

Christiane Asselin 

Conférencière, enseignante et auteure

Christiane animera la Conférence-échange sur «L’estime de soi».

« Je vous partage mon secret le mieux gardé : Christiane »
(Francis Pelletier)

Christiane Asselin a fait des études universitaires en littérature française. Elle est partout où se trouvent les mots : réviseure linguistique, enseignante, auteure, auteure-interprète et conférencière.

Formée en psychologie, elle connaît cet univers rempli de mots et de maux.

À son actif : prix Georges-Dor (2014); CD Rue des Coquelicots; grammaire Les fameuses recettes de grammaire (2007-2010), Pelleteurs de nuages ; théâtre Héritages (2016) ; livre de nouvelles Contes pour enfants usés (2018).

Elle offre également des ateliers d’écriture : Oser la parole et risquer l’écriture.

________

L’estime de soi, c’est la table que j’ai le privilège d’animer avec vous et pour vous. C’est donc votre table.

Vous y découvrirez des qualités que vous n’aviez pas encore reconnues chez vous, camouflées qu’elles étaient dans votre mésestime… Pour ce faire, vous répondrez à 5 questions, et nous partagerons ensuite vos découvertes et vos réflexions.

Aucun de nous ne peut mourir parfait, certes, mais nous pouvons tous apprendre à nous vivre dans la belle mesure de qui nous sommes, profondément. Je vous le jure, ça se fait!

Pour revenir à la page d'accueil.